AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ContexteUne vie à Séoul, des histoires qui s'entrecroisent, des liens qui se forment et se déforment. C'est dans cette ville que des histoires s'écrivent sans en avoir l'air, des histoires qui pourraient tout à fait voler la vedette aux dramas affichés sur vos téléviseurs. Votre vie n'est pas pas si différente que celle de l’acteur des plateaux. Déciderez-vous d'obtenir le premier rôle de votre existence ? - lire la suite
SOS est un forum CITY. Vous avez cinq jours pour poster votre fiche et dix jours pour la terminer. Aucun minimum de mots demandés par rp. Toutefois, il te faudra avoir posté 2 rp dans le mois et tenir ta fiche rp à jour
Forum fondé par Lauly et P'tit Biscuit. Graphisme et codage réalisés par Felicis. Forum ouvert depuis le 28.02.2019. Forum optimisé pour google chrome.

  • membres du mois
    Seoul on Set Tumblr_ohnn3frL2i1tl9dd7o8_250
    Zhang Sin
    Seoul on Set Tumblr_ohnn3frL2i1tl9dd7o8_250
    Im Haneul
  • voteurs du mois
    Seoul on Set Tumblr_ohnn3frL2i1tl9dd7o8_250
    Kwon Jaemin
    Seoul on Set Tumblr_ohnn3frL2i1tl9dd7o8_250
    Kikuchi Nana
the head & the heart
sample47

Lauly

Absente

sample74

P'tit Biscuit

Présente

sample83

Présente

sample83

Blacky

On demand




It would be nice if we lived in Zootopia || Ft. Woowoo ♥
 :: Welcome To Seoul :: Ailleurs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Messages : 102
Voir le profil de l'utilisateur
Park Hyun Jae
Boss on set
Mer 13 Mar - 13:06

Woowoo & Hyun Jae

It would be nice
if we lived in Zootopia


Planté devant son armoire, Hyun Jae observait ses vêtements d’un air perdu, incapable de choisir ce qu’il était censé enfiler pour sortir. Ses doigts secouèrent nerveusement ses cheveux tandis qu’il ressemblait à cet instant à un adolescent de quinze ans qui se préparait pour son premier rendez-vous. En soit, c’était un peu le cas même s’il n’était pas en mesure de dire s’il s’agissait d’un véritable rendez-vous ou non. Woo Jin l’avait invité à passer une journée au zoo et ça l’avait plus enthousiasmé que ce grand sourire qu’il avait eu en recevant cette invitation. Dans les séries asiatiques, cela correspondait à un rendez-vous mais parce qu’il ne s’y connaissait pas assez, lui ne savait pas. Il appréciait le musicien, bien plus que ce qu’il ne l’avouait et il aimait peut-être un peu trop sa présence. Il était ce cocon de douceur qu’il n’avait jamais eu auparavant, ce bouclier transparent qui le protégeait de l’extérieur et lui donnait le sentiment d’être en sécurité. Ce que représentait ce jeune homme à ses yeux était inexplicable… Il n’y avait pas de mots exactes pour le définir… Il l’avait rencontré quelques mois en arrière et était rapidement tombé sous son charme. Ce garçon qui avait des soucis vocales mais qui tenait à vivre malgré tout de sa passion : la musique. Sa voix l’avait bercé, envoûté et l’entendre lui parler pendant des heures ne l’avait pas aidé à ne pas succomber. Il adorait l’écouter, encore et toujours… Peu importait si lui ne disait pas grand-chose, il était fasciné par ce qui l’entourait, par l’attention qu’on lui portait et assurément que Woo Jin était celui qui lui en avait le plus donné. Petit à petit, naïvement, le futur légiste s’y était attaché… Comme un homme qui s’agrippait à sa bouée de sauvetage, il s’était accroché à ce garçon. Celui-ci avait pris tellement de place dans son cœur que Hyun Jae se surprenait de certaines émotions dont il n’avait pas connaissance auparavant… Et ça l’excitait autant que ça le terrifiait. Il n’avait jamais ressenti d’amour autrefois, pas même l’amitié. La colère, la tristesse, la rancœur ou même la joie, il ignorait tout de cela… Il ne savait pas que l’être humain pouvait rire ou pleurer, ayant été privé de toute trace de sentiment depuis sa plus tendre enfance. C’était compliqué.

Enfin décidé, il s’habilla avec les vêtements qu’il avait choisi, réajustant sa coiffure puis après un zeste de parfum, saluant ses animaux au passage, il quitta finalement son appartement. Sans parler d’un potentiel rendez-vous, il n’était jamais allé au zoo… Il se demandait comment c’était en vrai et avait hâte. Woo Jin l’attendait devant son immeuble et ça aussi, il s’agissait d’un détail qui l’enthousiasmait un peu plus. Une à une, il descendit prestement les escaliers avant d’arriver à l’extérieur où le musicien était garé. Une esquisse radieuse orna les lèvres du légiste avant qu’il n’avance en sa direction et le salue innocemment. « On y va ? » Le questionna-t-il aussitôt. La brillance dans ses pupilles montraient l’ampleur de son excitation ; il était comme un enfant qu’on emmenait à Disneyland pour la première fois. Et c’était un peu ça. Sans se laisser prier, il monta dans le véhicule côté passager, explorant les alentours de ses yeux, incapable de tenir en place. « Tu es déjà allé au zoo ? » Il était curieux puis il aimait toujours autant en apprendre un peu plus sur le musicien. Même s’il s’agissait que d’un infime détail, ça l’intéressait.

AVENGEDINCHAINS



☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 380
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Woojin
I believe I can fly
Dim 24 Mar - 22:49



It would be nice if we lived in Zootopia


Jour 18 sur SOS
Aperçu de la tenue

De retour de Jeju depuis la veille, il était plein d’excitations pour plusieurs raisons. Il avait eu un entretien avec le directeur de la Starlight Entertainment, il avait participé à un concours qui avait lieu durant un festival à Jeju et y avait revu un vieil ami. Certes, les circonstances n’avaient pas été idéales selon les normes… mais, c’était arrivé ! Maintes explications au sourire qu’il avait aux lèvres, mais aujourd’hui, il en avait une de plus. Woojin n’était pas certain de savoir comment qualifier ses plans du jour avec Hyun Jae. À vrai dire, il préférait ne pas se casser la tête avec les étiquettes. S’il commençait à le faire, il allait se poser des questions, culpabiliser… et probablement annuler. Chose dont il n’avait pas envie et son ami devait être de son avis. Cela ne l’avait pas empêché de se demander nerveusement quoi porter, essayer de penser à ce que Hyun Jae semblait aimer. Le choix de son sous-vêtement avait été compliqué aussi. Quelle couleur mettre ? Quelle émotion avait-il aujourd’hui ? Laquelle ressentait-il le plus ? Laquelle s’admettait-il, en toute conscience, ressentir ? Après hésitation, le choix s’arrêta sur : jaune. Couleur lumineuse et joyeuse, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Il était heureux, donc une nuance du bonheur ce serait. Il accorda sa tenue avec cette idée de simplicité, optant pour un t-shirt qui était caché par un pull noir légèrement trop grand avec un jean bleu délavé. Certes, il cachait un de ses meilleurs atouts : ses bras musclés, mais… Hyun Jae les voyait souvent, non ? Un peu de mystère ne ferait pas de mal, pour faire changements ! Qui plus est, son ami l’encourageait à se montrer plus pudique. Il serait donc content que Woojin ne suive ses conseils, non ? C’était bien un des rares de son entourage à lui dire de cacher son corps… Suspicieux, non ? L’étudiant était spécial, comme toujours.

Un petit sourire étira ses lèvres en pensant à lui, son cœur s’emballant sans qu’on ne lui demande rien. Woojin s’efforça de l’ignorer, observant son reflet dans le miroir avec attention. Chaque mèche de cheveux devait être bien en place. Pas de boutons en vue, bien. Il essayait un nouveau soin pour la peau et il commençait à être convaincu par l’efficacité du produit ! Les dents bien blanches, un parfum enivrant, il était prêt à sortir. Il prit rapidement le nécessaire, salua les colocataires présents et descendit au garage pour prendre sa voiture. Une des premières choses qu’il fit fut de monter le volume de la musique. Les notes vinrent caresser ses oreilles, les paroles vinrent titiller ses pensées. Il y avait ce « je-ne-sais-quoi » dans la musique qui venait toujours autant le chercher. Il ne pouvait s’empêcher de se dire qu’un jour… peut-être que quelqu’un aurait ces sensations en écoutant un album sur lequel il aura travaillé. Woojin avait hâte d’en parler de vive voix avec Hyun Jae, lui parler de tout et de rien, mais surtout de ce qui lui tenait tant à cœur. Son ami avait ce sourire rassurant et chaleureux, quand il l’écoutait, l’australien avait l’impression qu’il pouvait tout réussir quand il le voyait.

La route ne fut pas plus longue qu’à l’habitude. Il avait l’impression de connaître le chemin par cœur, à présent. Une fois garé devant son immeuble, chance inespérée, il sortit son téléphone et lui envoya un message pour lui dire qu’il l’attendait. Il hésita quelques secondes, puis passa son téléphone dans sa poche avant de sortir de la voiture. C’était plus sympa d’attendre dehors que derrière son volant, non ? Il fit le tour de la voiture, appuyant son dos contre la fenêtre du côté passager. Son sourire s’agrandit encore plus en voyant Hyun Jae sortir de l’immeuble et il lui fit un petit signe de la main, comme s’il était possible que son ami l’ait raté. Il ne comprit pas pourquoi, mais il se sentit attendri par le simple fait que son ami lui répondit par le même geste. Woojin eut envie de le prendre dans ses bras, mais… ils avaient des choses à faire aujourd’hui !

On y va ? »

Oui, oui, ne t’inquiètes pas ! On ne va pas rester ici toute la journée ! » répondit-il avec un grand sourire.

Il posa sa main sur le bras de son ami, le tapotant doucement, puis retira sa main pour plutôt lui ouvrir la portière de la voiture. Gentleman de tous les jours ce petit Woowoo, oui, oui ! Il referma la porte derrière lui, puis retourna à sa place derrière le volant. Il lança un regard amusé à son ami, après avoir mis le contact et baissa un peu la musique.

Tu es déjà allé au zoo ? »

Oui, mais pas ici. J’y ai été quand j’étais plus jeune, pendant un voyage scolaire, avec mes mères et une autre fois avec des amis. » admit-il, se rappelant de ces bons moments. « Quand j’ai voulu y aller, la dernière fois… quelqu’un m’a gentiment persuadé qu’aller sauver les pingouins en pleine nuit n’était pas une bonne idée… » ajouta-t-il en riant, se rappelant vaguement de cet épisode.

Hyun Jae devait s’en rappeler plus clairement que lui, après tout, il était beaucoup moins saoul que l’australien durant cet épisode ! La route était animée comme toujours, la ville ne semblant jamais se calmer, alors encore moins pendant le jour.

Quel animal as-tu le plus hâte de voir ? » demanda-t-il, curieux des attentes de son ami.


panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 102
Voir le profil de l'utilisateur
Park Hyun Jae
Boss on set
Lun 25 Mar - 10:32

Woowoo & Hyun Jae

It would be nice
if we lived in Zootopia


Au contraire de son ami, Hyun Jae lui, n’était jamais allé au zoo. Il ne connaissait pas et la seule idée qu’il pouvait se faire d’un tel endroit était ce qu’il avait vu à la télévision. C’était l’une des raisons pour laquelle il était si enthousiaste de s’y rendre aujourd’hui ; en plus d’y aller avec Woo Jin, oui. Puisque évidemment, ce rendez-vous était ce qui lui plaisait le plus. Il était tel un enfant qui rencontrait le père noël pour la première fois, des étoiles dans les yeux, un émerveillement sans pareil. Son innocence n’était plus à prouver à personne mais lui n’en tenait jamais rigueur, profitant de la vie au maximum. Après tout, même après toutes ces années, il découvrait encore le monde dans lequel il vivait, il se retrouvait fasciné d’un rien… Là où n’importe qui dirait que c’était quelconque, lui déclarait ô combien c’était fantastique. Les gens n’avaient pas conscience d’à quel point ils avaient de la chance d’être en vie alors que d’autres donneraient tout pour avoir ce qu’ils avaient. Lui-même ne se plaignait pas du passé qu’il avait vécu… Peut-être était-ce à cause du fait qu’il en était trop traumatisé pour oser en parler et même se plaindre sur le sujet. Hors, à la place, il profitait au maximum et avait envie de voir tout ce qu’il n’avait pas pu pendant onze ans. Que cela soit la vie, les différentes émotions, les sentiments ou même les hommes en général, il y avait tant de choses qu’il ne connaissait pas distinctement… Comme aujourd’hui, cette chaleur qui enflammait son âme, qui adoucissait chaque parcelle de son cœur puis le rendait mielleux, heureux, il ignorait ce que c’était. Un sentiment étrange, un cocon dans lequel il aimerait se réfugier et ne jamais en ressortir tant cela paraissait agréable. Il n’avait pas eu la chance de le vivre plus jeune, ignorant l’existence même des sentiments, que cela soit le bonheur ou la tristesse, il n’en savait rien. Mais depuis qu’il avait mis un pied à l’extérieur, encore plus depuis qu’il avait rencontré Woo Jin, il s’étonnait face à toutes ces émotions nouvelles qui se présentaient devant lui. Celui-ci lui faisait découvrir la joie, la bonne humeur, le bonheur de vivre en communauté, la frustration aussi, l’agacement parfois, l’amusement et sûrement même un peu de jalousie. Même si pour ce sentiment, l’étudiant n’en avait probablement pas encore conscience.

Un grand sourire accroché à ses lèvres en réponse à l’esquisse de son camarade, le jeune homme ne s’était pas laissé prier pour monter dans la voiture et s’y installer confortablement. Ses yeux voguaient de partout dans le véhicule – toujours autant impressionné peu importait le nombre de fois qu’il montait dedans – avant de reporter son attention sur le conducteur. Son doux rire résonna à son tour accompagnant celui du musicien qui expliquait pourquoi il n’avait pas pu se rendre au zoo la dernière fois. Hyun Jae s’en souvenait parfaitement, c’était assez drôle même si quand c’était arrivé, lui n’avait rien rétorqué, se contentant d’observer la scène qui se déroulait devant ses yeux. « C’est vrai. » Rigola-t-il légèrement « Mais je n’y suis jamais allé donc je ne sais pas trop à quoi ça ressemble. » Il ne pouvait qu’imaginer, se concevoir une idée avec ce qu’il avait vu et entendu… Il rêvait de voir tous ces animaux qu’il ne connaissait pas et s’il devait choisir comme Woo Jin lui demandait, il ne savait pas. Il avait envie de tous les voir, les rencontrer, discuter avec eux aussi. « Hum… » Commença-t-il à réfléchir « Les lions ? » Il n’en était pas vraiment sûr puisqu’il enchaîna aussitôt sur un « quoi que non, peut-être les ours… ou les girafes. Il paraît que c’est grand les girafes. » Est-ce que leur cou était aussi long que ce que disait les documentaires ? Il y avait tant d’animaux qu’ils souhaitaient rencontrer et il n’avait pas l’air en mesure de pouvoir choisir, vu comment il les citait les uns après les autres sans parvenir à se décider sur un seul. « Je ne sais pas. Toi, tu voudrais voir quoi ? »


AVENGEDINCHAINS



☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 380
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Woojin
I believe I can fly
Dim 31 Mar - 19:58



It would be nice if we lived in Zootopia


Jour 18 sur SOS
Aperçu de la tenue

Hyun Jae était toujours aussi mignon. Le voir ainsi sourire rendait Woojin tout chose. Il avait ce je-ne-sais-quoi qui émanait de lui, qui apaisait toujours le musicien. Il avait pensé à l’inviter au zoo, environ une semaine plus tôt puisqu’il lui manquait et qu’il avait envie de faire quelque chose de différent avec lui. Une publication sur instagram, propagande déguisée et cachée dans son fil d’actualité, lui avait glissé l’idée. Avant d’avoir son ami à ses côtés, dans cette voiture, il ne savait pas que l’étudiant n’en avait jamais visité un. Il faut admettre que cela le surprenait un peu. Le zoo reste un lieu public plutôt… basique, en général, non ? La plupart des gens y vont pendant leur enfance. Les adolescents vont y traîner et les plus vieux… y vont souvent en rendez-vous amoureux ? C’était ce qu’on lui avait dit, après qu’il est partagé qu’il y avait invité Hyun Jae. Woojin n’y avait pas vraiment pensé avant… Loin de se douter que son invitation pourrait être interprétée ainsi. Pour lui, ça avait juste été normal de vouloir inviter une personne qui aime les animaux au zoo. Enfin, il faut admettre qu’il s’était remis en questions, débattant à savoir si Hyun Jae serait du genre à aimer les zoos ou être contre ? Tous les amis des animaux ne sont pas d’accord sur ce sujet, certains disant qu’ils devraient être laissés en liberté et vivent dans de mauvaises conditions qu’il vaut mieux ne pas encourager... d’autres adorent les zoos. Il avait fini par se jeter à l’eau quand-même, espérant que son ami ne lui en voudrait pas. À voir la tête qu’il faisait aujourd’hui, Woowoo se sentait bien rassuré et ne pouvait s’empêcher de sourire lui aussi. Il répondit à sa question, soulignant son dernier voyage au zoo qui avait été annulé aussi rapidement qu’il avait été planifié. C’était probablement mieux ainsi, le musicien en avait bien conscience, maintenant qu’il était sobre !

C’est vrai. Mais je n’y suis jamais allé donc je ne sais pas trop à quoi ça ressemble. »

Hmmm… Je ne sais pas pour celui où on va… mais… en général, c’est grand ? » dit-il avec un petit rire. « Il y a pleins d’animaux, même des espèces qu’on ne connaît pas du tout… il y a au moins un coin resto, une boutique souvenirs… Parfois, on peut toucher les animaux, les nourrir… il y a des petites activités aussi… » ajouta-t-il, tentant de faire une description assez large pour lui donner une petite idée.

Il se disait que ce serait bien s’ils pouvaient assister à un truc comme vol de faucons ou bien voir les petits pingouins être nourris et que l’employé du zoo ne leur dise quelques informations sur ces animaux. D’ailleurs, il était aussi curieux de savoir ce que Hyun Jae avait le plus hâte d’y découvrir.

Hum… Les lions ? quoi que non, peut-être les ours… ou les girafes. Il paraît que c’est grand les girafes. Je ne sais pas. Toi, tu voudrais voir quoi ? »

Woojin sentait cette drôle de douceur en l’écoutant parler, il avait envie de lui faire découvrir tous ces animaux et bien plus. Un regard fut lancé dans sa direction, profitant du feu rouge, pour voir ce sourire qui amadouait son cœur. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire plus grand, alors qu’il reposait son attention sur la route, le feu étant revenu au vert.

Les girafes sont très impressionnantes, oui ! Elles sont adorables… jusqu’au moment où on les voit mettre leur langue dans leur narine… » admit-il en riant, se rappelant la surprise dégoûtante de la première fois qu’il avait vu ça. « Moi… j’ai hâte de voir… Les tigres… les léopards… les poissons sont toujours agréables à voir aussi ! OH ! Et les pingouins ! Évidemment ! » renchérit-il avec un grand sourire enthousiaste.

Il avait hâte de voir tout ça et bien plus, mais… au fond, ce qu’il allait préférer était probablement de voir la tête émerveillée de Hyun Jae. L’australien ne pouvait toutefois pas l’admettre à voix haute, ce serait bizarre, non ? Et… juste se rendre compte qu’il pensait ça le laissait un peu confus. Il se dit cependant que ce devait être parce que son ami lui avait manqué. Pour quelle autre raison obscure pourrait-il penser ça ?

On va peut-être voir la famille de Hako aussi ! » lança-t-il à la blague.


panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 102
Voir le profil de l'utilisateur
Park Hyun Jae
Boss on set
Ven 5 Avr - 11:12

Woowoo & Hyun Jae

It would be nice
if we lived in Zootopia


Quand on connaissait son âge, c’était probablement normal de se poser la question : Comment un jeune homme comme lui n’avait-il jamais pu aller au zoo ? C’était surprenant, tout le monde était censé être allé au zoo au moins une fois dans sa vie. S’il n’était pas proche de sa famille, qu’il n’avait personne pour l’emmener dans un tel endroit, il aurait dû l’avoir fait au moins une fois avec ses amis de l’école ou ses précédentes relations… N’importe qui aurait ce genre de réflexions et on ne pouvait guère leur en vouloir ; c’était humain après tout. Hors malheureusement Hyun Jae n’avait pas eu une enfance comme les autres, il n’a jamais étudié à l’école non plus et pour ses précédentes histoires… Autant dire qu’elle n’avait jamais duré bien longtemps. Qu’est-ce que c’était l’amour ? Si on le lui demandait, il ne serait probablement pas en mesure d’y répondre… Il pourrait se fier aux livres qu’il avait lu, aux films qu’il avait vu mais certainement pas à sa propre expérience. C’était tout un monde dont il ignorait l’existence, un monde qu’il découvrait petit à petit mais un monde qu’il était heureux de découvrir avec Woo Jin. Le musicien n’était pas n’importe qui à ses yeux, il était différent des autres… Toujours chaleureux, doux, enthousiaste aussi. Il avait ce charme qui le rendait si particulier, ce sourire qui lui était propre et réchauffait automatiquement le cœur de l’étudiant. Des sentiments, des sensations qu’il n’était pas capable de décrire entièrement cependant une chose pour laquelle Hyun Jae était certain était qu’il se sentait bien auprès de lui et en sécurité. Woo Jin était cette personne qui, sans le savoir, lui avait apporté tant de choses, qui l’avait réconforté, qui lui avait fait connaître la vie d’une autre manière, qui lui avait permis de l’apprécier différemment, qui lui avait montré comment la vivre pleinement et il ne cessait jamais de le surprendre. Comme ce jour où il lui avait proposé d’aller au zoo… Une activité que le jeune homme rêvait de faire mais n’avait jamais osé par peur d’être rejeté et ne souhaitant pas s’y rendre seul. Donc, n’était-ce pas normal pour un garçon comme lui d’être aussi enthousiaste pour un jour comme celui-ci ? Son visage rayonnait, ses prunelles brillaient et son sourire était aussi innocent et merveilleux que celui d’un enfant.

Curieux, il reporta son attention sur le musicien qui conduisait, l’écoutant avec intérêt. « Oh. C’est vraiment comme dans les films alors ? » Cela avait l’air d’y ressemblait en tout cas et lui donnait encore plus hâte d’arriver. Quels animaux le futur légiste souhaitait voir en premier ? C’était une excellente question… Il voulait tous les découvrir et dialoguer avec eux, les toucher aussi si c’était autorisé. Un léger rire, plein de douceur, s’échappa de ses lèvres à l’anecdote de Woo Jin sur les girafes toutefois il ne releva pas pour autant. C’était déjà tellement drôle à concevoir. Lui aussi avait envie de voir les félins, ils devaient être réellement impressionnants en taille réelle… Il était moins fan des poissons même s’il admettait que c’était relaxant et que les aquariums avaient un côté majestueux. « Les pingouins, ce sont un peu ta famille non ? » Cela avait été plus fort que lui, Hyun Jae n’avait pu s’empêcher de le charrier gentiment en repensant à cette histoire de beuveries qu’ils avaient mentionné quelques temps plus tôt. Et en parlant de famille, le musicien n’avait pas résisté à parler de celle de Hako, son petit ouistiti qu’il aimait tant… « Dommage, si j’avais su, je l’aurais emmené avec moi. » Plaisanta-t-il à son tour « Je prendrais des photos pour lui montrer. » Enfin, s’il y arrivait… Il avait toujours un peu de mal avec la technologie.


AVENGEDINCHAINS



☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 380
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Woojin
I believe I can fly
Dim 14 Avr - 15:38



It would be nice if we lived in Zootopia


Jour 18 sur SOS
Aperçu de la tenue

Il y a toutes sortes d’expériences qu’on prend pour acquis, selon l’endroit où on a grandi et où on s’est développé. Le zoo faisait partie de ces choses anodines que tout le monde avait fait, au moins une fois dans sa vie. Ce n’était pas le cas de Hyun Jae et, oui, ça avait un peu surpris l’australien, au début, mais il avait ensuite pris du recul. Lui-même avait plusieurs fois été dans des parcs d’attractions, mais il n’avait jamais monté dans une grande roue avant d’avoir… 21 ou 22 ans ? Il n’était plus trop sûr. Ça surprenait toujours tout le monde quand il le disait, c’était un truc tellement anodin, que tout le monde pensait avoir déjà fait. Pas nécessairement. Parfois, on n’en a peur, on n’en a pas envie, on n’y pense pas… Les raisons sont aussi nombreuses que diverses. Woojin ne le jugeait donc pas et même qu’il trouvait le moyen d’en être content. C’était tout con, mais ça lui permettait de le lui faire découvrir. Il espérait sincèrement que cela plairait à l’étudiant et serait à la hauteur de ses attentes.  Le musicien voulait toujours laisser une bonne impression à son ami. C’était… étrangement important pour lui. Il ne se souciait pourtant pas autant de ce que pensait les autres de lui, normalement. Pourquoi c’était si différent avec Hyun Jae ? Il ne savait pas… ou peut-être qu’il le savait, mais qu’il ne voulait pas se l’admettre ? Alors qu’il racontait toujours tout à Momo, l’australien hésitait toujours avant de commencer à lui parler de lui. Non, il n’avait pas honte de son ami, loin de là. Si ça avait été le cas, il ne l’inviterait pas à sortir avec lui quand il va avec d’autres amis. C’était plutôt que… peut-être que la nippone le connaissait trop bien. Elle pourrait voir les choses que lui-même essayait encore de se cacher et justement les lui mettre sous le nez.

Woojin ne se gênait pourtant pas pour ramener Momo à la réalité, lui dire cash qu’elle devrait divorcer. Cela dit, les choses étaient différentes. Si on le forçait à trop vite réaliser ce qu’il ressentait, le musicien prendrait peur et paniquerait. Il était pénible, oui, mais avait besoin de temps. Encore. Hyun Jae ne semblait pas en souffrir, tous deux avançant lentement ensemble vers… ils ne savaient trop quoi. Woowoo était tout simplement plus heureux, lorsque le jeune homme était avec lui. Son sourire était plus grand, son cœur plus léger. Il avait envie de le voir, souvent et sentait un brin de bonheur s’étirer en lui, en recevant ses messages inattendus. Les moments avec lui étaient toujours agréables, l’étudiant réussissant à être plus fort que les nuages gris qui pouvaient passer à l’occasion. Pour le moment, il n’y en avait aucun et il n’y avait pas de raisons pour que cela change, alors qu’ils papotaient naïvement.

Oh. C’est vraiment comme dans les films alors ? »

Quand-même, oui ! » répondit-il, après deux secondes de réflexion. « Enfin, pas comme dans Madagascar, hein ! » se reprit-il, en riant à l’idée que Hyun Jae imagine des animaux qui tentent de s’échapper.

D’ailleurs, il n’avait jamais vu de girafes hypocondriaques… Juste celles qui mettent leurs langues dans leurs nez, pour d’étranges raisons qu’il ne comprenait pas. Même s’il le pouvait, Woojin se disait que c’était un truc qu’il éviterait de faire ! Il avait hâte de voir pleins de choses, de lui en montrer encore plus ! Au final, l’australien s’attendait à plus observer son ami, à la dévoilée, pour voir ses réactions que les animaux. Mais bon, il n’allait pas le lui admettre. Parce que… ce serait bizarre, non ? Il avait juste hâte de le voir devant tout ça, de le voir découvrir… Il était si mignon déjà, les yeux brillants et le visage expressif, il ne pourrait que l’être encore plus, une fois au zoo ! Enfin, c’était ce qu’espérait Woowoo, en secret.

Les pingouins, ce sont un peu ta famille non ? »

Je les adopte tous, sans hésiter, oui ! » admit-il avec enthousiasme. « Quand j’étais petit, je disais que c’était les hiboux du Père Noël… je leur imaginais des fêtes folles… et je me disais qu’ils étaient encore mieux que les elfes. » raconta-t-il en riant, expliquant son attachement naïf.

Oui, il avait conscience de lui donner plus d’huile à lancer sur le feu pour le taquiner, mais il assumait pleinement. Encore aujourd’hui, il souriait en s’imaginant ces soirées pingouines ! Ils portaient déjà la tenue chic ! Comment aurait-il pu penser autrement ? Ils devaient avoir des saveurs de glaces insensées et délicieuses, danser en se cherchant des cailloux – pour certains – rester ensemble pendant toutes leurs vies et vivre des histoires comme celles que lui racontait sa maman… Mais comme Hyun Jae lui avait parlé de famille, Woojin l’avait taquiné à propos de Hako, son petit singe domestique.

Dommage, si j’avais su, je l’aurais emmené avec moi. Je prendrais des photos pour lui montrer. »

Ça donnera une raison d’y retourner ! » lança-t-il, toujours aussi charmeur malgré lui, partageant indirectement ses espoirs que ça ne lui plaise. « Tu as mangé avant ? Ou tu voudras qu’on mange un bout avant de commencer la visite ? » demanda-t-il, pensant toujours au bien-être physique de son ami, avant tout.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 102
Voir le profil de l'utilisateur
Park Hyun Jae
Boss on set
Lun 29 Avr - 14:49

Woowoo & Hyun Jae

It would be nice
if we lived in Zootopia


Maintenant qu’il savait qu’un zoo était réellement comme dans les films ou les séries coréennes, Hyun Jae avait encore plus hâte d’y aller. C’était vrai que normalement, tout être humain avait déjà dû se rendre une fois dans sa vie dans un tel endroit ou au parc d’attraction… Lui n’avait fait aucun des deux parce que son enfance n’était pas comparable à celles des autres, parce qu’il n’avait pas eu la chance de connaître l’amour ou l’amitié aussitôt et parce que quand il avait été enfin libéré, s’habituer à ce monde inconnu avait été bien plus difficile qu’il n’y paraissait. Un passé qu’il n’abordait jamais car il ignorait ce que les autres penseraient s’il en parlait mais aussi car les souvenirs étaient beaucoup trop douloureux pour qu’il parvienne à les dire à haute voix. Woo Jin était son contraire, il s’exprimait beaucoup et l’étudiant connaissait de nombreuses choses le concernant hors ça, c’était parce que Hyun Jae était quelqu’un qui préférait écouter plutôt que s’exprimer… Mais c’était vrai qu’il y avait également le fait qu’il n’avait malheureusement pas autant de choses à raconter que son camarade. Si on l’interrogeait sur sa famille, il se contenterait de répondre qu’ils étaient morts et qu’il avait grandi seul, il ne rentrerait jamais dans les détails. Pourquoi n’être jamais allé au zoo ? Il rétorquerait parce qu’il n’avait pas le temps, les études l’occupant majoritairement… Ce ne serait pas tout à fait un mensonge même si en soit, s’il avait eu des amis à cette période là, il n’aurait pas hésité à prendre une pause pour visiter un tel lieu. Maintenant qu’il avait le musicien dans sa vie, celle-ci lui semblait différente, plus distrayante, plus chaleureuse et il était toujours plus qu’heureux de découvrir des tas de choses. Il pouvait enfin faire ce dont il avait souvent rêvé de partager avec quelqu’un mais qu’il n’avait jamais osé décrire à haute voix.

Un doux rire avait franchi ses lèvres, n’étant pas assez stupide pour croire que ça se passerait comme dans Madagascar… Woo Jin plaisantait souvent, il avait sans cesse le don de parvenir à l’amuser et étirer ses traits d’une belle esquisse. Ce dernier ne s’était pas arrêté là, continuant de le faire rire avec son anecdote sur les pingouins… Cette magie là non plus, Hyun Jae n’avait pas eu la chance de la connaître. Il avait entendu parler de l’histoire du père noël, de ce personnage qui était censé offrir des cadeaux aux enfants mais qui n’existait pas vraiment. Il s’agissait juste d’une légende pour émerveiller les plus petits et en écoutant son ami, une partie de lui ne pouvait s’empêcher d’être envieuse. Woo Jin avait tant de souvenirs à partager, c’était incroyable. « Comment est-ce qu’on peut penser ça ? » Le taquina-t-il, non pas sans rigoler subtilement. « Je ne savais pas que le père noël avait des hiboux. » Parce que c’était drôle de l’embêter et le charrier, il n’avait pu s’empêcher de répliquer de telles paroles.

L’idée d’y retourner sembla lui plaire puisque à cette proposition le futur légiste avait aussitôt détourner son regard en direction du conducteur avant d’acquiescer d’un somptueux éclat. Il n’emmènerait certainement pas Hako en réalité, ayant trop peur qu’on le lui vole ou même de le perdre cependant il n’était pas contre une autre sortie en compagnie de Woo Jin. « Je n’ai pas mangé mais je n’ai pas faim pour l’instant. On peut peut-être commencer à visiter puis s’arrêter à mi-parcours si ça te va ? » Il était beaucoup trop curieux de voir comment c’était, de rencontrer chaque espèce animal pour penser à déjeuner à peine arrivé.

AVENGEDINCHAINS



☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 380
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Woojin
I believe I can fly
Mer 1 Mai - 16:10



It would be nice if we lived in Zootopia


Jour 18 sur SOS
Aperçu de la tenue

Woojin était le genre de personne qui collait bien à l’idée selon laquelle le plus brillant des sourires est le résultat des plus profondes douleurs. Enfant, son sourire était déjà contagieux et ravageur, Keito pouvait en témoigner au même titre que trop de photos de cette période. Son sourire était alors éclatant de naïveté et d’innocence, il n’avait jamais connu de douleur, la vie était belle… Puis, à l’adolescence, les choses avaient tranquillement changé. Malgré la peur qui était née dans son cœur, son éclat n’était que grandissant… puis, elle avait fini par s’effondrer avec tout le reste. Il l’avait retrouvé, morceaux par morceaux, l’avait recollé avec de l’or, lui donnant encore plus de brillance et de valeurs, grâce à l’aide de Priyanka. Woojin avait cru qu’elle le lui avait volé et l’avait amené avec elle, pour toujours, dans l’au-delà… Mais, une fois de plus, il s’était trompé. Grâce à ses amis et ses colocataires, l’ombre de son sourire avait lentement refait surface, lui revenant… miette par miette… Réussir à remonter sur la scène et enflammer une petite foule avait rallumé sa propre flamme, lui insufflant un brin de courage qu’une singulière rencontre avait réussi à gonfler. Hyun Jae l’avait attendri en moins de deux, si attentionné et si… rassurant, de par sa simple présence calme et chaleureuse, selon Woojin. Le jeune homme lui avait donné les mêmes conseils que son médecin traitant, mais le chanteur ne l’avait pas coupé et l’avait laissé parler. Il y avait tout de suite eu cette connexion qu’il ne pouvait pas expliquer… une rencontre agréable qui le marquerait plus qu’il ne le pensait.

La preuve étant que, des mois plus tard, Hyun Jae se retrouvait dans sa voiture et ils se dirigeaient vers le zoo. Lieu mythique que l’étudiant n’avait jamais visité ! Il arrivait à l’australien de se demander si le sourire de son ami ne cachait pas d’aussi lourds secrets que le sien… mais il préférait ne pas le lui demander, sachant que personnellement, il n’aimait pas ces sujets. Woojin préférait voir le jeune homme sourire et voulait éviter de voir son regard s’assombrir. Un jour, peut-être qu’ils en viendraient aux confidences douloureuses. Cependant, ce jour pouvait attendre encore un peu. Preuve étant que le musicien n’en ratait pas une pour le taquiner, concédant que les zoos sont bien comme dans les films, mais pas comme dans Madagascar ! Il ne doutait pas de l’intelligence de Hyun Jae, la blague avait juste été trop facile pour qu’il ne la laisse passer. Le rire de l’homme était la plus belle récompense qu’il en tirait, ressentant toujours ce petit chatouillement agréable lorsqu’il l’entendait. La discussion était fluide et douce, les enveloppant une fois de plus dans ce cocon duveteux qui ne venait ainsi s’étirer autour de Woojin que lorsqu’il était avec lui… Les prémisses d’un nouvel amour naissant ? N’allez surtout pas dire ça à l’australien ! Laissons-le, plutôt, savourer et se laisser avaler complet… qu’il ne soit trop tard pour reculer, lorsqu’il comprendra enfin. Se donnant toujours un peu plus, petit à petit, il lui avait partagé un souvenir de son enfance, expliquant son obsession pingouine.

Comment est-ce qu’on peut penser ça ? »

Woojin fit une petite moue, puis lui tira la langue, défendant son imagination d’enfant ! Il savait bien que c’était idiot, mais c’était pour cette raison que c’était drôle et amusant aujourd’hui. Au fond, il était surtout content que son anecdote semble avoir plu à Hyun Jae.

Je ne savais pas que le père noël avait des hiboux. »

Il fallait bien expliquer les pingouins ! Quoi de mieux que des hiboux en tuxedo pour le faire ? » demanda-t-il avec un petit rire, se trouvant débile tout seul. « Mes mères me laissaient croire n’importe quoi… tant que ça me faisait plaisir, quand j’étais petit… » expliqua-t-il avec un sourire rempli de tendresse.

L’australien parlait souvent de sa famille, cette dernière ayant une place bien spéciale dans sa vie. Il ne les avait cependant jamais présenté à son ami. Peut-être parce qu’au fond… il savait ce qu’elles diraient et qu’il n’était pas prêt à l’entendre. Parlant de famille, il avait été question de celle de Hako. Woojin en avait profité pour subtilement proposer une autre visite au zoo, prenant toutes les occasions pour passer plus de temps avec Hyun Jae. La réponse aurait pu causer un accident de la route, heureusement qu’ils étaient à un autre feu rouge et donc étaient déjà arrêté ! Oui, ils étaient sur ce bout de route truffé de feux de circulation… les joies de la circulation en ville ! Son cœur fondit en une seconde, son sourire s’agrandissant en réponse, trahissant que ça ne lui ferait que trop plaisir aussi. Il reposa son regard sur la route, le feu ayant viré au vert et tenta de reprendre le contrôle sur sa personne, lui demandant s’il avait faim.

Je n’ai pas mangé mais je n’ai pas faim pour l’instant. On peut peut-être commencer à visiter puis s’arrêter à mi-parcours si ça te va ? »

Faisons ça ! » répondit-il avec enthousiasme.

Son cœur était ravi, battant joyeusement à l’idée de passer un bon moment avec Hyun Jae. Ils ne s’étaient pas vus depuis quelques jours, Woojin ayant eu son concours à Jeju, la visite de sa tante Bea et le travail… Puis, l’étudiant aussi était occupé !

Désolé, au fait… j’étais occupé dernièrement… donc, je répondais moins qu’à l’habitude… » prit-il la peine de souligner.

Il n’avait pas voulu qu’il ne se croit délaissé et lui avait répondu dès qu’il l’avait pu, mais quand-même. Woojin avait retrouvé deux personnes qu’il avait perdu à cause de sa tendance à se renfermer et ne pas répondre… Il ne voulait pas que Hyun Jae en devienne un de plus.

Tout a bien été de ton côté ? » demanda-t-il avec un sourire doux.


panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 102
Voir le profil de l'utilisateur
Park Hyun Jae
Boss on set
Ven 17 Mai - 9:33

Woowoo & Hyun Jae

It would be nice
if we lived in Zootopia


Les petites anecdotes de Woo Jin l’amusaient toujours autant qu’elles accentuaient cette flamme qui chauffait dans son cœur. Il pourrait rester là à l’écouter pendant des heures qu’il ne s’en lasserait jamais. Avec lui, il découvrait la vie, il découvrait le bonheur, des tas de choses qu’il ignorait jusqu’à présent et ça l’intriguait autant que ça le fascinait. Bien sûr parfois Hyun Jae ne pouvait s’empêcher de l’envier puisque lui n’avait pas vécu toutes ces péripéties, il n’avait pas eu la chance d’avoir une famille aimante, il n’avait pas eu la chance d’avoir de famille tout court… La raison pour laquelle lorsque le musicien lui parlait de ses mères, ça lui donnait envie de connaître ce genre de sentiments à son tour. Sans lui répondre, l’écoutant sagement, il s’était contenté de lui sourire avec douceur… Apprendre que Woo Jin avait eu une enfance heureuse, qu’il avait de si précieux souvenirs en mémoire lui faisait plaisir, sincèrement. Puisqu’il lui souhaitait tout le bonheur du monde, l’entendre lui parler si joyeusement, le voir lui sourire de cette façon quand il racontait ses histoires, c’était une image si belle à voir que pour rien au monde l’étudiant n’aimerait la voir disparaître. Avec ce que lui-même avait traversé, évidemment qu’il ne désirait cela pour personne et que si une partie de lui était envieuse, ce n’était pas péjoratif. Pas du tout.

Surpris ensuite de la réplique du conducteur, le jeune homme avait reporté son attention sur ce dernier avant de secouer sa tête comme pour déclarer que ce n’était pas grave. Il comprenait même si c’était vrai que ça l’avait attristé d’avoir moins de nouvelles que d’habitude hors il n’était pas idiot et avait conscience que Woo Jin devait être occupé. « Oui, oui très bien. » Lui avait-il répliqué dans une somptueuse esquisse. « Mais tout va bien pour toi hein ? » Car s’il n’en avait rien dit, ça l’avait tout de même inquiété… Il espérait sincèrement qu’aucun problème ne s’était immiscé dans la vie du musicien. Il ne voulait pas qu’il soit malheureux. « Si jamais ça ne va pas, tu dois me le dire hm ? » Ses yeux et sa voix reflétaient toute sa douceur, tel un enfant qui essayait de réconforter sa mère… Il était inquiet, bien sûr, cependant plus que l’inquiétude, il souhaitait le rassurer, lui montrer qu’il pouvait compter sur lui et que lui ferait de son mieux pour apaiser chacun de ses maux.

AVENGEDINCHAINS



☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 380
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Woojin
I believe I can fly
Lun 20 Mai - 3:02



It would be nice if we lived in Zootopia


Jour 18 sur SOS
Aperçu de la tenue

L’australien était curieux d’en apprendre davantage sur son ami. Hélas, ce dernier était moins bavard que lui. Il essayait, à défaut de réussir à le faire parler, de le faire rire, de l’amuser et lui faire passer un agréable moment. Woojin lui partageait d’agréables souvenirs, préférant parler de ces petites choses stupides et anodines. L’ambiance était ainsi plus agréable. En temps normal, il aimait bien conduire… mais son appréciation de cette activité tombait en flèche, lorsqu’il se retrouvait aux côtés de Hyun Jae. Il avait envie de le toucher… tenir sa main, passer son bras autour de ses épaules… peu importe, mais avoir un petit contact. Le musicien s’y était habitué, avec le temps. Lorsqu’ils se voyaient en public, le contact était plus discret, lorsqu’ils se voyaient en privé, ils étaient très câlins. Woojin tentait de se répéter que c’était normal, il avait toujours été tactile avec ses amis… Autant ? Non. Il y avait une différence… une nuance dangereuse qu’il ne voulait toujours pas s’admettre. Il y avait encore cette zone grise entre eux, son ami ne connaissait pas la raison de son retour en Corée. Le chanteur ne lui avait partagé que ses problèmes de santé antérieurs, expliquant pourquoi il avait peiné à terminer sa dernière chanson, lorsqu’ils s’étaient rencontrés. Woowoo voulait protéger Hyun Jae, pour cela, leur relation ne devait pas changer…

Souhaitant d’ailleurs protéger leur relation et espérant ne pas avoir froissé ou blessé cet être qui lui était si cher, l’australien s’était excusé pour ses messages moins nombreux qu’à l’habitude. Il avait de bonnes raisons et cette fois, ce n’était pas parce qu’il se refermait sur une douleur malsaine. Dès qu’il avait deux secondes pour lui, il avait envoyé un petit message ou une photo à son ami. Il avait ainsi tenté de garder le contact, lui montrer qu’il pensait à lui… Si Hyun savait combien Woowoo avait souvent songé qu’il aurait aimé qu’il soit là pour lui partager un truc… Quoiqu’il valait mieux qu’il ne le sache pas, le jeune homme se rendait quand-même compte qu’il pensait trop souvent à son ami…


Oui, oui très bien. »

Rassuré, il sourit avec douceur et hocha la tête pour montrer qu’il l’avait écouté.

Mais tout va bien pour toi hein ? »

Oui, oui. Tout va bien, ne t’en fais pas. Entre le concours à Jeju, la visite de ma tante et le travail… j’étais assez pris… mais tout s’est bien passé. » répondit-il, encore content de ce comment les choses s’étaient déroulées.

Woojin lui avait joyeusement commenté le concours, lui parlant des autres participants, de l’ambiance festive… mais pas de Jin Hwa. Pas qu’il avait honte de son ami ou des retrouvailles particulières, mais… plutôt parce que ça se rapprochait du sujet tabou. Il lui avait aussi envoyé une photo avec sa tante et son cochon de compagnie, lui disant qu’elle le faisait rire. Cependant, il ne lui avait pas partagé qu’elle s’inquiétait pour lui, ni pourquoi… Il avait voulu lui parler de Keito, mais… avait effacé son message, se disant que c’était une histoire à raconter en personne. Son ami d’enfance méritait plus qu’un texto.

Si jamais ça ne va pas, tu dois me le dire hm ? »

Un sourire coupable s’étira sur ses lèvres. Il garda le silence, quelques secondes, faisant mine de se concentrer sur la route. En réalité, il cherchait tout simplement quoi dire… il finit par choisir d’être honnête.

Quand je ne vais pas bien… j’ai tendance à me refermer sur moi-même… psychologiquement et physiquement… Donc, tu n’as pas à t’inquiéter ~ Si je n’allais pas bien, je ne t’aurais pas proposé qu’on se voit. Je dirais que je suis occupé… et n’enverrais probablement pas de messages non plus… » admit-il, parlant calmement.

Il l’avait déjà fait par le passé à Hyun Jae, surtout au début de leur relation. Woojin se remettait tranquillement sur pieds, à l’époque et les coups de blues lui revenaient plus fréquemment. Puis, ils s’étaient rencontrés deux mois avant le premier anniversaire funèbre… L’australien avait disparu de la carte, autour de la date de ce dernier.

J’ai perdu beaucoup d’amis comme ça… surtout… presqu’un an avant qu’on ne se rencontre… » ajouta-t-il, peinant un peu à dire les mots, cette fois.

Woowoo ne voulait pas l’inquiéter ou que son ami ne prenne pitié de lui. Il désirait simplement mieux lui expliquer son comportement, afin qu’il ne le prenne pas mal si quelque chose arrivait.

Et c’est drôle parce qu’un d’eux a fait le voyage jusqu’à Jeju pour me retrouver… et me parler… » raconta-t-il avec un petit rire nerveux. « Il me suivait encore sur instagram et avait vu que j’avais posté participer au concours… On se connaissait depuis l’enfance… donc… il me connaît assez pour savoir qu’il faut parfois s’imposer physiquement à moi pour que je parle… un peu… » dit-il, espérant que son ami ne le trouverait pas trop désespérant.

Subtilement, à sa manière… il lui tendait des perches, pour savoir comment réagir. Le musicien espérait qu’il n’en ait jamais besoin, mais au fond de lui… il espérait aussi le voir débarquer, si jamais ça arrivait.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 102
Voir le profil de l'utilisateur
Park Hyun Jae
Boss on set
Lun 20 Mai - 9:17

Woowoo & Hyun Jae

It would be nice
if we lived in Zootopia


Apprendre que Woo Jin allait bien l’avait rassuré plus que ce qu’il n’avait affiché ; il avait également été heureux de l’entendre lui commenter son concours aussi joyeusement. Hors, la conversation prit rapidement un tournant plus sérieux et le sourire qui bordait ses lèvres s’était machinalement éteint pour montrer qu’il ne plaisantait plus et l’écoutait attentivement. Il n’aimait pas ce qu’il entendait en réalité, il n’aimait pas savoir que le musicien se renfermait sur lui-même lorsque ça n’allait pas, qu’il s’isolait de cette façon… Hyun Jae était tourmenté désormais, se demandant si ce n’était pas déjà arrivé par le passé et qu’il n’avait rien vu. Il se connaissait assez pour savoir qu’à présent, il s’inquiéterait de chaque message que le jeune homme lui laisserait parce qu’il était ce genre d’individus, parce qu’il se faisait facilement du souci pour rien et parce qu’il n’aimait pas l’idée que Woo Jin puisse être malheureux avec personne à ses côtés pour le consoler. Tout comme il détestait ses amis, ceux qui l’avaient abandonné sans se poser de questions, qui n’avaient pas cherché à comprendre et l’avaient plongé un peu plus dans une solitude sans l’aider à s’en sortir. C’étaient des imbéciles et parce qu’il imaginait ô combien son camarade avait dû se sentir blesser, il ne les aimait pas.

A chaque parole que le conducteur prononçait, Hyun Jae ne l’avait pas quitté des yeux, le fixant avec une tendresse sans pareille ; peu importait à quel point ça le tourmentait et l’attristait, il comprenait aussi… Tout le monde avait ses secrets qu’il préférait garder et ne pas révéler parce que ça faisait mal d’en parler à haute voix, parce que ça ravivait de vieilles cicatrices qu’on souhaiterait panser à tout jamais. « Arrêtes la voiture. » Lui ordonna-t-il d’un ton stricte, oui, mais qui se voulait calme aussi en même temps. Et car il n’était pas idiot pour savoir que le jeune homme ne comprendrait pas son comportement, il n’avait fait que répéter son ordre une seconde fois. Il ne comptait pas l’abandonner à son tour pour ses aveux, jamais… C’était tout le contraire. A peine Woo Jin eut-il garé le véhicule que l’étudiant avait noyé ses prunelles au creux des siennes avant de se rapprocher puis d’entourer ses bras autour de ses épaules, l’enlaçant avec plein de douceur. Il avait éprouvé ce besoin si fort de le serrer contre lui et le musicien conduisant, il ne pouvait pas le faire avec la voiture en marche… Il aurait pu attendre mais dans ce genre de moment, Hyun Jae n’était pas patient puisque ça lui brisait le cœur d’entendre les mots de son ami, puisque ça le tiraillait et qu’il souhaitait lui montrer que par-dessus tout, lui était là. « C’est pas bien de souffrir seul puis tu sais, faut apprendre à compter sur les autres aussi. » Lui souffla-t-il tendrement, la paume de sa main tapotant légèrement son dos en guise de réconfort. Woo Jin disait allait bien toutefois après avoir abordé un sujet aussi sérieux, ce n’était certainement plus le cas. « Je vais vraiment plus te lâcher maintenant tu vas voir » Sans se décaler, sa voix s’était montrée taquine avant qu’un doux rire ne traverse ses lèvres ; il plaisantait certes cependant ses paroles étaient des plus sincères.


AVENGEDINCHAINS



☽☽ peu importe comment mais communiquer un peu de / l'irrésistible immortel invincible inconditionnel intégralement réel pluri-émotionnel multispirituel tout-fidèle éternel amour que j'ai pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 380
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Woojin
I believe I can fly
Lun 20 Mai - 12:33



It would be nice if we lived in Zootopia


Jour 18 sur SOS
Aperçu de la tenue

L’ambiance dans la voiture avait un peu changé. Woojin n’avait pas voulu rendre les choses moroses, loin de là, mais il avait tout de même préféré l’honnêteté un peu moins chatoyante à un mensonge chaleureux. Ayant traversé deux très dures épreuves, pour lui, il sait maintenant très bien comment il réagit face à la douleur. Dans ces moments, il est incapable de trouver les mots – parfois même sa voix – et se referme sur lui-même. Ce n’est pas contre ses amis, ce n’est pas parce qu’ils les pensent incapables de comprendre. C’est plutôt… parce qu’il a l’impression de devoir s’emmurer dans une solitude qui ne l’aide guère, en réalité. Certes, par moments, être seul fait du bien et il en a besoin, sauf que dans ce genre de situation… il pousse à l’extrême. C’était justement pour l’empêcher de faire ça que ses mères lui avaient imposé des colocataires, dans l’appartement qu’elles lui ont acheté, à son retour en Corée. L’australien, lui, ne nourrit pas de mauvais sentiments pour ses nombreux amis qui ont fini par sortir de sa vie à cette époque. Il a conscience qu’une relation a besoin de venir des deux sens pour fonctionner, or, à cette époque… il avait tout laissé tomber. Jin Hwa avait été une de ces personnes, continuant à lui envoyer des messages longtemps, même s’il n’y avait que très peu ou pas de réponses… Puis, même son petit frère black de cœur avait cessé de crier dans le vide. Le temps avait passé, Woojin se remettait un peu plus à chaque jour, mais… il n’était toujours pas prêt à facilement aborder le sujet. Il avait souvent envie de reprendre contacts avec certaines personnes, mais cela voulait dire s’excuser pour le silence qu’il avait imposé et probablement en expliquer les raisons… Parfois, il était capable d’en parler, mais… en général, il préférait éviter. Le temps continue malheureusement son cours, rendant toujours plus difficile la reprise de contacts. Peut-être qu’au final, il n’y en aura jamais…

Woojin sourit tout de même, étant reconnaissant pour les bons moments partagés et pour ses amis qui n’ont pas laissé tomber ou comme Jin Hwa, le stalkent pour mieux venir s’imposer à lui. Il aurait aimé répondre par l’affirmative à Hyun Jae, lui dire qu’il lui partagerait tout et qu’il n’y aurait donc nulle inquiétude à avoir. Cependant, le mensonge aurait été trop gros. Le musicien ne voulait pas le perdre comme les autres, donc, comme le sujet était naturellement venu dans la conversation… il l’avertissait. Inutile de nier comment il est, même si ce n’est pas très joli. En étant franc, il y a aussi moins de chances que des malentendus ne se créent. Ce n’était pas personnellement contre Hyun Jae, loin de là ! Justement, s’il allait mal… Woowoo aurait envie de le voir, mais n’oserait probablement pas l’admettre. Il ne voudrait pas le déranger, pas… dévorer sa bonne humeur pour se l’approprier. Non, il voulait le protéger de ça. Tout comme il souhaitait que son ami ne lui prouve qu’il avait tort, au fond, et qu’il était plus fort que ce démon en lui. Autrement, il ne lui aurait pas dit qu’il n’avait qu’à s’imposer physiquement à lui… ou comment savoir quand il était réellement occupé ou le feignait pour cacher qu’il allait mal. Dire qu’il était très à l’aise et parlait joyeusement de ces choses serait un euphémisme éhonté, mais il n’était pas non plus déprimé ou triste. Woojin était plutôt… anxieux… craignant un peu la réaction de son ami. Il avait tenté d’adoucir les choses, en parlant de ses retrouvailles avec Jin Hwa. Il avait pensé que ce serait un changement de sujet agréable et qu’ainsi, ils pourraient retourner dans cette ambiance plus douce et joyeuse. L’histoire comportait quand-même de la nudité et de drôles d’anecdotes, après tout !

Arrêtes la voiture. »

L’australien n’avait pas trop compris pourquoi il lui demandait ça maintenant. Il lança un regard confus à Hyun Jae, alors que celui-ci répétait sa demande. Il ne semblait pas en colère… mais Woojin avait quand-même peur qu’il ne préfère sortir de la voiture et ne pas passer plus de temps avec lui. Ce genre de réaction l’aurait surpris et il n’aurait pas compris. Cependant, il ne comprenait pas trop non plus, alors qu’il se trouvait une place sur le bord de la route pour arrêter le véhicule… Ils arrivaient bientôt, comme l’indiquait la pancarte. Craintif, malgré lui, nerveux et dans la totale incompréhension, il se retourna vers son ami. Ce dernier le fixait avec cette même douceur qui le caractérisait et le rendait si cher au cœur de l’artiste. Il ne pouvait s’empêcher d’en être tout de même rassuré. La surprise fut la première à se manifester, en sentant ses bras venir l’enlacer. Woojin ne bougea pas, les premières secondes, puis en profita pour l’imiter et passer ses bras autour de lui aussi. Il préférait cette proximité avec lui, se sentant toujours bien ainsi.

C’est pas bien de souffrir seul puis tu sais, faut apprendre à compter sur les autres aussi. »

Ça va, ne t’inquiètes pas ~ » dit-il avec un petit rire, attendri par la réaction de son tendre ami. « Encore mieux maintenant… » admit-il dans un murmure, en resserrant un peu son étreinte.

Il avait beau dire et beau faire… il était faible face à cet homme. Le musicien ferma les yeux et vint nicher son visage dans son cou, profitant de l’étreinte qu’il n’avait pas pu lui faire plus tôt, même s’il en avait eu envie. Puis… Hyun Jae sentait toujours si bon…

Je vais vraiment plus te lâcher maintenant tu vas voir. »

Il était si adorable, Woojin ne put empêcher son sourire de s’agrandir en entendant ces mots. Il eut envie de lui dire qu’il n’avait pas à le faire, mais… il s’en retint. C’était trop dangereux. Il le serra un peu plus fort dans ses bras, souhaitant tout de même lui montrer son accord et son affection. Sûrement trop naturellement, ses lèvres se posèrent en un baiser chaste sur son cou. Il en avait tout simplement eu envie. Exprimer sans mots ce qu’il ressentait, sa reconnaissance et tout le reste… Ses bras relâchèrent doucement l’étreinte et il vint plutôt poser sa main sur sa joue, la caressant tendrement avec son pouce. Son regard plongé dans ses iris sombres, il lui souriait avec bienveillance.

Tout va bien… On va aller visiter le papi d’Hako… voir une girafe se passer la langue dans le nez… Comment ne pas passer un bon moment ? » demanda-t-il en riant.

Puis, surtout, il serait avec lui. Le musicien espérait ne pas l’avoir trop inquiété, ne voulant pas que Hyun Jae ne garde un mauvais souvenir de cette journée à cause d’une vérité dite au mauvais moment.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: